Le Musée d’Histoire de Ouidah
             
 
Les Communautés Disparues du Royaume des Xwéda
 
             

Musée d'Histoire de Ouidah

Exposition : Les Communautés Disparues

  Archéologie
  Histoire
  Tinture
  Remerciements

English version

 
Découverts

Les recherches archéologiques de la zone à proximité de Savi suggèrent que ces communautés étaient divisées en couches sociales, avec les résidences des gouverneurs fortement rémunérés, et économiquement diversifiées, avec des zones de production spécialisées où l'on fabriquait des objets en fer, en pierre et en céramique, des tissus, des paniers et d'autres produits pour approvisionner des centres plus larges. Les zones rurales partageaient les richesses dont jouissait le palais, ce que prouvent les découvertes des produits en provenance d'Europe tels que perles et verreries, présents sur tous les types de sites archéologiques ruraux. Au cours des fouilles on a retrouvé, en tout, plus de 150 mille objets.

Objets en Céramique

Exemple d’un objet céramique produit dans la zone.Les archéologues ont découvert plus d'objets locaux en céramique de l'époque des Xwéda que d'autres types d'objets. Les pièces en céramique, pour la plupart, sont des fragments de récipients en céramique, bien qu'on ait retrouvé quelques pièces entières. Plusieurs sont décorées de dessins très différents. Il n'est pas clair si les décorations exprimaient l'ethnie ou la classe sociale du propriétaire, indiquaient la fonction du récipient, constituaient une surface texturée facilitant la prise et le transport, ou, tout simplement, embelissaient l'objet.

Objets en Pierre

Exemple des éclats de pierre, issus de la production d’ outils.Les artisans de Savi produisaient des outils à partir du quartz provenant de la région de Mono ainsi que d'autres types de pierres provenant du nord du Plateau  d'Abomey. Les petites lames en pierre étaient utilisées de manière comparable à l'usage des couteaux dont on se sert de nos jours. Les archéologues trouvent souvent des éclats de pierre, résultat de la production et de l'aiguisage des outils en pierre. Des outils entiers et des éclats de pierre retrouvés dans la région de Savi suggèrent que des habitants  y étaient bien présents et qu'ils utilisaient de tels outils avant que Savi ne soit devenue un centre majeur de commerce (vers 1660).

Objets en Métal

Tête de pique, à l’origine ajustée au tube de fusil.Dans les sociétés de la Côte des Esclaves, les forgerons produisaient des outils de fer et des armes. La découverte, dans le sud du Bénin, des sites contemporains de celui de Savi, où l'on fondait du fer, suggère que même si les barres de fer en provenance d'Europe étaient commercialisée dans la zone, certains objets étaient produits à partir du fer local.

Objets d'Échanges

Pipe hollandais en argile. Même si les objets importés, dans leur majorité, étaient concentrés dans le palais, des marchandises « exotiques » ont réussi à atteindre les communautés rurales. Les archéologues travaillant sur les sites ont découvert des fragments des bouteilles de vin européen, des perles de couleur, des pièces de monnaie européennes, des fragments de fusils et beaucoup de pipes en argile en provenance de Hollande.

Objets Rituels

Vase en céramique à l’usage, probablement, rituel. L'identification, du point de vue archéologique, de la vie rituelle du royaume des Xwéda aux XVIIe et XVIIIe siècles s'avère difficile. On avance tout de même quelques prudentes analogies avec les rites modernes, en particulier avec ceux qui impliquent l'usage de la poterie rituelle contemporaine. Aujourd'hui, les objets céramique locaux, servant de récipients pour collecte des offrandes et représentant des divinités, sont l'une des caractéristiques les plus marquantes des lieux de pèlerinage Vodun. Au cours de la période 2004-2006, on a découvert plusieurs objets céramiques aux formes analogues.